Mon chien à la plage

logo2 XSLa Clinique vétérinaire Zatozte a proposé une sortie à la plage à des chiens abandonnés pour les changer de leur quotidien dans leur box du refuge. Ils ont même eu droit à une initiation au surf ! Voici le récit de cette formidable journée, et les conseils de cette clinique vétérinaire pour emmener votre chien à la plage, en respectant son bien-être et sa santé.

logo2 XS

Menu :
Journée "La plage pour tous"
La réglementation

Les protéger du soleil
Attention au coup de chaleur
Les risques avec l'eau de mer
Les dangers dans le sable
Envenimations et infections

Journée "La plage pour tous"

La vidéo de cette journée ici : https://www.youtube.com/watch?v=uLKPDbhmAOM

Les toutous abandonnés ont été à l'honneur ce mois-ci sur la côte basque.

La clinique vétérinaire Zatozte, installée à Bidart et qui s’occupe entre autres des animaux du refuge de la côte basque, à Saint-Jean-de-Luz, a proposé à ce refuge d’organiser une sortie à la plage pour quelques-uns de leurs chiens abandonnés qu’ils présentent à l’adoption. L’idée de ces vétérinaires était de sortir ces chiens de leur quotidien, où ils passent la plupart de leur temps dans leur box.

Le refuge leur a confié deux chiennes, Cunta, épagneul de 1 an ½, et Baïné, labrador de 10 ans. Elles ont été accompagnées par 4 bénévoles du refuge et deux éducatrices canines de 100%Educ pour s’assurer en permanence que cette sortie et les activités proposées seraient toujours appréciées par les deux chiennes.

Equipés de tout le nécessaire, tant pour leur santé que pour leur bien-être et le respect de la plage (parasol, serviettes, gamelle d’eau fraiche, sacs à déjections, gilets de sauvetage), ils se sont tous installés sur la plage pour profiter du soleil et jouer avec les chiens.

Forts de leur expérience au travers de leur association Les Toutous Surfeurs, qui organise des compétitions et des initiations de cani-surf et cani-paddle, nos vétérinaires et éducateurs ont proposé aux deux chiennes une initiation au surf. Aucune d’elles n’était forcée à quoi que ce soit, tout s’est passé doucement, étape par étape, sous forme de jeux.

"Baïné et Cunta sont plutôt à l'aise avec l'océan et les vagues", nous rassurent Argitxu et Cécile, les éducatrices - L'équipe avait choisi un jour avec peu de vagues - En effet, Baïné et Cunta ont aimé monter sur la planche, puis lorsqu'il était certain qu’elles étaient en confiance, elles ont eu droit un tour de paddle.

Pas de véritable surf dans les vagues pour cette fois, pour ne pas brûler les étapes, le but restant encore une fois de leur faire plaisir.

Après quelques heures à profiter, Baïné et Cunta sont retournées au refuge pour raconter leur super journée à leurs copains !

Au cours de cette sortie, ces vétérinaires ont pu démontrer :

-    qu’il était facile d’emmener des chiens sur la plage en les respectant eux et l’environnement. Les vétérinaires de nous confier : "Il y a environ 4000 chiens abandonnés chaque été. Peut-être y aurait-il moins d’abandons si les propriétaires étaient incités à les prendre avec eux en vacances."

-    et que les chiens des refuges, qui attendent une famille adoptante, sont pour beaucoup très équilibrés et que l’on peut faire des choses très sympa avec eux, qu'ils soient mordus de glisse ou plutôt "à-crocs" à la baballe sur la plage.

Cette sortie plage, que la clinique vétérinaire Zatozte renouvèlera plusieurs fois chaque année, est soutenue par le site www.lasantedemonchien.fr, qui a fourni tout le matériel nécessaire (planches, gilets…).

Pour soutenir cette action et suivre les prochains événements, nous vous invitons à liker les pages facebook Clinique vétérinaire Zatozte (qui en est à l'origine), Les Toutous Surfeurs (qui organisent des évènements canins sur les plages) et La santé de mon chien et de mon chat (qui soutient ces initiatives et donne d'excellents conseils).

  Retour au menu

La réglementation

En France, les chiens ne sont pas autorisés sur la plupart des plages. Les raisons de ces interdictions sont d'une part l'idée que les chiens pollueraient les plages (quid des mégots, bouteilles, ou pire...), et d'autre part qu'ils dérangeraient les vacanciers. Nous avons l'espoir qu'en respectant certaines règles de bonne conduite, les chiens y soient plus acceptés et que les plages les y autorisant se multiplient.

Chaque année, le magazine 30 millions d'amis publie la liste des plages qui acceptent nos chers toutous. Vous pouvez également les trouver ici : http://www.animaux-sur-la-plage.com.

carte plage chien

Nous avons pu constater, en nous rendant au mois d'août sur des plages acceptant les chiens, que celles-ci étaient très propres, les chiens étaient calmes, sous les parasols, et le sable sans aucun déchet ou déjection. Il va de soi que ceux qui profitent de ces plages avec leurs animaux font tout pour conserver ce droit : si un chien venait à souiller la plage, son propriétaire serait très vite rappelé à l'ordre ! Restant aveugles face à de telles constatations, beaucoup de communes préfèrent ne pas s'y risquer et interdisent purement et simplement les chiens d'y mettre une patte. Les Pyrénées Atlantiques (64), seul département côtier de métropole à n'avoir aucune plage autorisée aux chiens, fait figure de mauvais élève. Résultat : les maîtres y amènent quand même leurs chiens (parce que le chien aime ça, et il a bien raison), en évitant les périodes à forte surveillance, et ceci sans se soucier du respect de la plage ! C'est pourquoi nous avons la conviction que proposer des plages pour les chiens sur tout le littoral permet de le préserver. Vacanciers rassurez-vous, vous ne verrez aucun chien autour de votre serviette s'ils ont une plage pour eux pas loin.

DogSurf Purina2011 105

  Retour au menu

Attention au coup de chaleur

La première crainte lorsqu'on emmène notre compagnon en vacances est le coup de chaleur. Nous savons tous qu'il ne faut pas laisser son chien dans la voiture en plein soleil, mais le coup de chaleur peut arriver dans d'autres circonstances.

Le coup de chaleur est défini chez le chien comme une élévation de la température corporelle au-dessus de 40,5°C (la température normale du chien est de 38-39°C). Cette élévation de température est provoquée par une incapacité à évacuer l'excédent de chaleur produite par l'organisme ou par les conditions environnementales.

Les facteurs favorisant ou déclenchant le coup de chaleur sont nombreux : les poils longs, le pelage foncé, l'obstruction des voies respiratoires (brachycéphales), la gestation, l'obésité, certaines maladies (hypothyroïdie, diabète, obésité...), l'emploi de certains médicaments (acépromazine), le climat chaud et/ou humide, le confinement (dans une voiture, port d'une muselière). Ainsi, il n'est pas rare qu'un chien fasse un coup de chaleur alors qu'il ne fait pas si chaud que ça, par exemple s'il fait très humide. Surtout si le chien n'est pas habitué au climat, c'est ce que l'on appelle la "surprise thermique" : un chien qui arrive en vacances dans une région très humide alors qu'il n'y est pas habitué pourra plus facilement faire un coup de chaleur. Nous vous déconseillons d'emmener un chien de 1e catégorie à la plage, puisque le port de la muselière lui est obligatoire.

Il convient donc, surtout pour les vacanciers, d'y faire attention. Pendant le voyage, la température à l'intérieur de la voiture doit être régulée et il faut avoir prévu de l'eau fraiche à proposer régulièrement. A la plage, il faudra installer le chien sous le parasol et prévoir de l'eau fraiche, voire proposer des baignades de temps en temps. Et éviter la période 12h-15h.

Un coup de chaleur se manifeste par une respiration rapide, qui devient de plus en plus forcée. L'hyperthermie peut ensuite provoquer des troubles digestifs, des troubles de la coagulation, ainsi que des troubles cardiovasculaires qui rendent inefficace l'oxygénation du cerveau. Il s'en suit des troubles neurologiques comme une difficulté ou une incapacité à marcher, voire des convulsions et un coma.

Que faire dès les premiers symptômes ? Il faut immédiatement se rendre chez le vétérinaire le plus proche (on aura bien sûr pris note de l'adresse d'un vétérinaire avant même de partir en vacances !). En attendant d'arriver chez le vétérinaire, il faut mouiller le chien avec de l'eau froide (dans l'idéal tout le corps) et le placer dans un endroit très aéré, idéalement devant un ventilateur ou devant la climatisation de la voiture.

Attention à l'utilisation de médicaments à base d'acépromazine. Ils sont souvent prescrits par les vétérinaires pour tranquilliser les chiens lors des longs trajets. Ce médicament est poïkilothermisant, ce qui veut dire qu'il a pour effet secondaire de diminuer les réflexes de régulation de la température corporelle. Ainsi, s'il fait trop chaud, certains chiens sous acépromazine n'auront pas le réflexe de haleter pour abaisser leur température et pourront faire un coup de chaleur, et au contraire s'il fait trop froid (avec la climatisation), ils pourront tomber en hypothermie. Il existe d'autres spécialités vétérinaires, notamment des phéromones, qui n'ont pas cet effet indésirable.

Retour au menu

Les protéger du soleil

Comme nous, les chiens sont sensibles aux UV du soleil, qui peuvent entraîner des maladies cutanées (coups de soleil, cancers) ou oculaires (kératites, cataractes, rétinopathies). Il faut donc les protéger, surtout s'ils y sont prédisposés, ce dont pourra vous informer votre vétérinaire.

Le parasol est indispensable. Pour les chiens à poils courts ou à poils blancs, ou ceux ayant peu de poils, il sera utile de les protéger avec un tee-shirt et/ou de l'écran total (il en existe pour chiens) sur les zones les plus sensibles (museau, oreilles). Les chiens prédisposés ou ayant un début de maladie oculaire liée aux UV devront porter des lunettes de soleil (là aussi il en existe pour chiens).

Retour au menu

Les risques avec l'eau de mer

Les chiens, quel que soit leur âge ou leur race, ont naturellement un réflexe d'apnée. Il y aura tout de même un risque de noyade en cas de traumatisme dans des vagues, en cas de fatigue notamment chez les races massives qui ont besoin de plus d'effort pour rester à la surface (bouledogues...), ou en cas de crise d'épilepsie. Nous précisons que certains traitements antiépileptiques ont pour effet secondaire d'inhiber le réflexe d'apnée ! Donc pas de baignade pour un chien épileptique, qu'il soit ou non sous traitement.

Il est conseillé, particulièrement pour les chiens à risque, de leur mettre un gilet de sauvetage.

Il n'a jamais été décrit d'hydrocution chez les chiens, probablement grâce à leur sous-poil qui empêche le choc thermique, comme le ferait une combinaison. Attention toutefois aux chiens nus ou avec très peu de poils.

Si votre chien ingurgite une quantité importante d'eau de mer, ceci peut provoquer une gastrite, qui sera souvent bénigne, mais il vaudra mieux consulter un vétérinaire pour éviter toute complication.

Retour au menu

Les dangers dans le sable

Il faudra prévoir une serviette pour le chien, ou des "chaussettes", pour protéger ses coussinets sur le sable chaud.

Attention à ce qu'il peut avaler : nous en voyons régulièrement qui ont avalé du sable, un hameçon, ou des objets laissés par l'Homme (nous vous laissons imaginer...).

En rentrant de la plage, il faudra rincer les yeux et les oreilles avec un produit adéquat si le chien a joué dans le sable, et il faudra le rincer ou le shampooiner s'il s'est baigné dans l'eau de mer.

Retour au menu

Envenimations et infections

Il faut s'assurer que la plage ne soit pas polluée. On se souvient tous de cette invasion d'algues vertes il y a quelques années en Bretagne. Certaines plages peuvent être infectées par des entérobactéries. Les plages d'eau douce aussi sont concernées. Nous vous conseillons le site http://baignades.sante.gouv.fr qui classe les plages en fonction de la qualité des eaux de baignade.

Comme nous, les chiens peuvent se faire piquer par des méduses, des physalies ou des vives. Faites attention si votre chien est très curieux et touche à tout. Pour ces piqures, le traitement est le même que pour nous : rincer à l'eau de mer (pas d'eau douce), retirer les épines avec une pince à épiler, appliquer du sable puis racler délicatement avec une carte bleue ou un morceau de carton, puis mettre la plaie dans de l'eau chaude pendant 30 minutes.

Les chiens sur la plage peuvent y laisser des agents infectieux tels que des vers ou des bactéries intestinales. Nous vous demandons donc, pour le respect de tous, de vous assurer que vos chiens sont bien à jour de leurs vermifugations et de toujours avoir avec vous des sacs à déjections, pour que votre chien laisse la plage derrière lui plus propre que ne le font les humains.

Retour au menu

Ces conseils ont été rédigés le 11/04/2017 par Damien Médan, docteur vétérinaire

Clinique vétérinaire Zatozte, 691 avenue d'Espagne, 64210 BIDART